LPO Nord

LPO Nord

Site internet de la LPO Nord, Ligue pour la Protection des Oiseaux

Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins

Signature de la convention ce jour pour le passage en refuge LPO de l'abbaye des Guillemins à Walincourt-Selvigny (Cambrésis) et de ses 15 hectares de prairies et bois...

Nous en avons profité pour installer quelques nichoirs à hirondelle de fenêtre afin de renforcer et stabiliser la colonie déjà existante.

Merci à Corentin pour son accueil ainsi qu'à l'équipe de l'entreprise Thieuleux (Groupe Eiffage) pour l'aide à l'installation des nichoirs.

L'équipe de la LPO Nord sera heureuse de vous accueillir prochainement sur le site puisque les bâtiments seront mis à disposition de la LPO pour nos réunions et événements à venir....

Vous pouvez découvrir le site internet de l'abbaye des Guillemins

Grégory Smellinckx - COPIL LPO Nord

Des hirondelles de la colonie déjà présente en pleine construction des nids.

Des hirondelles de la colonie déjà présente en pleine construction des nids.

Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins
Installation de nichoirs à hirondelles à l'abbaye des Guillemins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jeanson Louis 19/07/2013 15:37

Les hirondelles que j'observe depuis plus de trente ans sont à présent absentes de notre région depuis trois ou quatre années. Il n'y a donc plus rien à dire. Si ce n'est que d'après moi ce n'est pas chez nous qu'elles sont détruites car pour les pauvres et rares qui viennent encore il en repart toujours à l'automne plus qu'il n'en revient le printemps suivant.